Cercle de lecture du 14 avril 2020 partie2.pdf



Nom original: Cercle de lecture du 14 avril 2020-partie2.pdf
Titre: J’ai d’abord choisi ce livre pour le titre, Une autre vie ? Tous les possibles me sont offerts …même pas une île, mais un archipel ! Alors là ? ! Le voyage m’est offert ! Et puis l’écriture de Makine m’a toujours émerveillée…
Auteur: Pauline Berra

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Canva, et a été envoyé sur catalogue-pdf.fr le 15/04/2020 à 12:06, depuis l'adresse IP 79.83.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 291 fois.
Taille du document: 396 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public




Aperçu du document


Cercle de lecture du 14 avril 2020
Cercle de lecture du 14 avril 2020
l'autreCamus
loi de la jungle de Pablo
LaL'entraide,
peste de Albert
Sévigné et Gauthier Chapelle
"Si nous voulons éviter d'aggraver le réchauffement
Sans
souvenirsnous
précis
de ce livre
, j’ai de
étéfonder
surprise
dèsespoirs
le
climatique,
serions
stupides
nos
début
mamaîtrise
lecture par
les similitudes
avec
sur de
une
rationnelle
des comportements...une
aujourd’hui
forme de: contrainte est nécessaire pour stabiliser la
coopération" Et... une belle bêtise à la lumière de ce que
nous vivons : "Voilà une autre manière de dire que
notre capacité d'adaptation nous est offerte par les
bactéries et les virus qui nous habitent..." !!!!
LesCompétition
premiers cas ou
et l’étonnement…de
collaboration ? tous ( et les rats !!!)
Le docteur Rieux qui fait face avec pragmatisme et efficacité comme nos services d’urgence
aujourd’hui.
Les auteurs proposent dans une enquête bio-sociologique de repérer dans le
Le monde
manque de
médicaments
de soins etlesmême
autorités
qui tardent àdes
réagir.
Castel quiou
cherche
un
vivant
-animal, etvégétal
humain(!)-,
situations
l'entraide
vaccin
( etindividus
nous en ce
crucial quisociaux
faisons laa même
chose ).
entre
oumoment
entre groupes
été “gagnante”
pour ces individus et ces
La groupes.
ville d’Oran écrasée de soleil et les plages désertes.
Le confinement et les petites magouilles de ceux qui en profitent …
Le Père Paneloux prêtre jésuite qui essaie de garder l’espérance et qui en meurt.
Contrairement à une idée reçue et assez spontanée, qui soutient que ce sont les
Le journaliste qui veut fuir et finalement qui reste …pour aider.
individus et les groupes les plus forts -et les plus violents- qui survivent et se
Mme Rieux mère par sa présence de soutien à son fils et la mort finale de l’épouse en dehors de
reproduisent dans la compétition pour la (sur)vie des espèces, les auteurs veulent
l’épidémie ..

montrer que les situations de coopération et d'entraide sont plus favorables à la
survie des espèces et à leur adaptation au milieu, en particulier quand le milieu
devient
trèspages
hostile.
Et bien
d’autres
qui m’ont bouleversées;
Dans la foulée j’ai relu l’ETRANGER et LA CHUTE
Tous
exemples
cités
sont aimé
pas lire
convaincants, mais il y a une évidente volonté
Je n’ai
pasles
retrouvé
NOCES
quene
j’aurais
de CAMUS
faire la promotion d'une autre forme d'organisation de la société que celle dans
Merci
Voilà
ma lecture
choc
laquelle
nous
vivons.
J’ai essayé de relire LE HUSSARD SUR LE TOIT de Giono mais plus de mal avec les longues
descriptions
On peutde
seGiono
contenter de retenir que la collaboration, plutôt que la compétition de
Je préfère
me
souvenir
du film
…bon
souvenir
tous contre tous est
aussi
une
loi de la nature que les humains peuvent -doiventMais voilà les épidémies sont toujours là et il faut y faire face
pratiquer avec succès.
Je souhaite à tous de continuer ce confinement avec courage et patience, malgré le beau temps

Marie-Paule
Robert Bardel
Valentin

Cercle de lecture du 14 avril 2020
Cercle de lecture du 14 avril 2020
La peste de Albert Camus
L'histoire de France vue par San Antonio
Sans souvenirs précis de ce livre , j’ai été surprise dès le
début de ma lecture par les similitudes avec
Relire ce trésor après 56 ans dans nos bibliothèques et
aujourd’hui :
45 dans la mienne fut un grand plaisir de confinement.

Les premiers cas et l’étonnement…de tous ( et les rats !!!)
Le docteur Rieux qui fait face avec pragmatisme et efficacité comme nos services d’urgence
aujourd’hui.
Le manque de médicaments et de soins les autorités qui tardent à réagir. Castel qui cherche un
On ne l'ignore point, Monistrol ne s'est pas fait en un jour, et la France ne s'est faite
vaccin ( et nous en ce moment crucial qui faisons la même chose ).
toute
seule !
La ville d’Oran écrasée de soleil et les plages désertes.
Le confinement et les petites magouilles de ceux qui en profitent …
Les
plaques
nos
rues
lesdesocles
de statues
portent
les noms des
Le Père
Panelouxde
prêtre
jésuite
qui et
essaie
garder l’espérance
et qui
en meurt.
Le journaliste qui: veut
fuirde
et la
finalement
reste …pour aider.
responsables
ça va
rue desqui
Sans-Culottes
(dont la plaque a lamentablement
Mme
Rieux
mère
par sa celle
présence
de soutien Moelbeur,
à son fils et présente
la mort finale
l’épousepar
en contre)
dehors de
disparu,
tout
comme
de l'impasse
aude
château
l’épidémie
.. Charles de Gaulle. Et pourtant le nom le plus important est absent de
à l'avenue

nos rues, de nos avenues, de nos boulevards et même de nos impasses: celui de
Bérurier.
Or, pages
ce sont
les Bérurier
qui ont vraiment fait notre Monistrol et notre
Et
bien d’autres
qui m’ont
bouleversées;
France.
Avecj’aileurs
mains, leur sang
et leur sueurs. Avec leur esprit aussi.
Dans
la foulée
relu l’ETRANGER
et LA CHUTE
Je n’ai pas retrouvé NOCES que j’aurais aimé lire
Merci
CAMUS
Frédéric
Dard (alias San Antonio) secoue la poussières des toiles d'araignée,
Voilà ma lecture choc
dédore les tranches, les couronnes et les auréoles et saupoudrer le tout d'éclats de
J’ai essayé de relire LE HUSSARD SUR LE TOIT de Giono mais plus de mal avec les longues
rire.
descriptions
de Giono
Je préfère me souvenir du film …bon souvenir
Mais
voilà dit
les Bérurier,
épidémies c'est
sont toujours
et il faut
face quoi !
Comme
un petitlàtravail
dey faire
réfection,
Je souhaite à tous de continuer ce confinement avec courage et patience, malgré le beau temps

Marie-Paule Valentin
Bernard Bouet

Cercle de lecture du 14 avril 2020
Cercle de lecture du 14 avril 2020
La peste de Albert Camus
Vie de Gérard Fulmard de Jean Echenoz
Sans souvenirs précis de ce livre , j’ai été surprise dès le
début de ma lecture par les similitudes avec
Le prix Goncourt de 1999 pour son roman « Je m’en
aujourd’hui :
vais » nous embarque dans une histoire où se mêlent
un héros pas comme les autres et des personnages aux
ambitions « dévorantes ».

Les premiers cas et l’étonnement…de tous ( et les rats !!!)
Le docteur Rieux qui fait face avec pragmatisme et efficacité comme nos services d’urgence
aujourd’hui.
Le manque de médicaments et de soins les autorités qui tardent à réagir. Castel qui cherche un
La vie de Gérard Fulmard est somme toute assez banale. Enfin banale si on veut
vaccin ( et nous en ce moment crucial qui faisons la même chose ).
puisque
nous découvrons son histoire lors d’une catastrophe aérospatiale où une
La ville d’Oran écrasée de soleil et les plages désertes.
partie
de sonetquartier
détruite.
Et c’est
Le confinement
les petitesest
magouilles
de ceux
qui enjustement
profitent … au moment précis où il
réfléchissait
à son
que cet
événement
Le Père Paneloux
prêtrefuture
jésuiteprofessionnel
qui essaie de garder
l’espérance
et qui survint.
en meurt.Cela peut être
Le journaliste qui
veut fuir
finalement
qui reste
…pour aider.
anecdotique
mais
pasettant
que cela
lorsqu’on
sait que ce quartier est dans le
Mme
Rieux
mère par sa présence
de soutienEst-ce
à son fils
et la
mort finale de? l’épouse en dehors de
XVIème
arrondissement,
rue Erlanger.
une
coïncidence
l’épidémie ..

Gérard Fulmard se présente comme le témoin d’une catastrophe alors que luimême
est catastrophé
par sa
propre situation : chômeur après avoir été longtemps
Et
bien d’autres
pages qui m’ont
bouleversées;
stewart
dansj’ai
une
Il a cependant pour projet de monter une
Dans
la foulée
relucompagnie
l’ETRANGERaérienne.
et LA CHUTE
Je
n’ai pasd’assistance
retrouvé NOCES
que j’aurais
aimé
lire
agence
: C.F.A.
Cabinet
Fulmard
Assistance. Assistances et enquêtes
Merci
CAMUS
en tout
genre. Et c’est ainsi qu’on va lui proposer une affaire concernant les
Voilà ma lecture choc
membres d’un parti politique.
J’ai essayé de relire LE HUSSARD SUR LE TOIT de Giono mais plus de mal avec les longues
descriptions de Giono
Encore
unedu
grande
réussite
littéraire de Jean Echenoz !
Je
préfèreune
me fois
souvenir
film …bon
souvenir
Mais voilà les épidémies sont toujours là et il faut y faire face
Je souhaite à tous de continuer ce confinement avec courage et patience, malgré le beau temps

Marie-Paule Valentin
Denis Roche


Cercle de lecture du 14 avril 2020-partie2.pdf - page 1/3
Cercle de lecture du 14 avril 2020-partie2.pdf - page 2/3
Cercle de lecture du 14 avril 2020-partie2.pdf - page 3/3


Télécharger le fichier (PDF)

Cercle de lecture du 14 avril 2020-partie2.pdf (PDF, 396 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP