Cercle de lecture du 14 avril 2020 partie4.pdf


Aperçu du fichier PDF cercle-de-lecture-du-14-avril-2020-partie4.pdf

Page 1 2 3



Aperçu texte


Cercle de lecture du 14 avril 2020
Cercle de lecture du 14 avril 2020
Géographies,
La peste de Albert Camus
Ce qu'ils savaient de la France (1100-1600)
de Léonard Dauphant Ceyzérieu
Sans
Dans
souvenirs
le prolongement
précis de ce livre
de son
, j’ai été
précédent
surprise dès
ouvrage
le
début
écrit de
enma
2012
lecture
avecpar
LelesRoyaume
similitudes
desavec
quatre rivières.
aujourd’hui
L'espace politique
:
français, 1380-1515 (Champ Vallon) –
non lu en ce qui me concerne – , Léonard Dauphant
(maître de conférences à l'université de Lorraine)
explore la perception des Français du XIIe-XVIeme siècle
de leur environnement visuel, sonore et mental. Dans
quels cadres mentaux concevaient-ils leur territoire ?
Les premiers cas et l’étonnement…de tous ( et les rats !!!)
Le docteur Rieux qui fait face avec pragmatisme et efficacité comme nos services d’urgence
L’auteur, dans sa première partie aux accents quasi anthropologiques, montre toute la
aujourd’hui.
richesse
perçu,
notamment
du paysage
sonore,
la complexité
du savoir
Le
manquedu
de paysage
médicaments
et de
soins les autorités
qui tardent
à réagir.
Castel qui cherche
un
ornithologique
et ce
la profondeur
de la
associée.
vaccin
( et nous en
moment crucial
quisymbolique
faisons la même
choseLe
). XIIème siecle marque une
étape
importante
avec
le surgissement
d'une littérature écrite en langues vulgaires,
La
ville d’Oran
écrasée
de soleil
et les plages désertes.
Le
confinement
et les petites
magouilles de ceux qui en profitent …
ancêtres
du français
et de l'occitan.
Le Père Paneloux prêtre jésuite qui essaie de garder l’espérance et qui en meurt.
Le
journaliste
qui veutpartie
fuir et finalement
qui reste …pour
aider.
Dans
sa deuxième
(ce qu'ils savaient
de la France),
Leonard Dauphant développe
Mme
Rieux
mère
par
sa
présence
de
soutien
à
son
fils
et
la
mort
en dehors
ainsi que ce paysage perçu est constitué de lieux communs finale
(lieuxde
quil’épouse
recouvrent
pour de
les
l’épidémie
..
populations une même ou plusieurs caractéristiques liées aux productions locales, aux

métiers ou aux noblesses réputées, des « lieux-idée ») et d’ethnotypes (association de
vertus mais plus souvent de défauts attachés à une région (par exemple le breton et son
Et bien d’autres pages qui m’ont bouleversées;
absence de sagesse)). Les lieux communs sont formés de références aux merveilles au
Dans la foulée j’ai relu l’ETRANGER et LA CHUTE
premier
desquelles
Je
n’ai pasrang
retrouvé
NOCESles
queédifices
j’aurais religieux
aimé lire (cathédrale de Chartres et surtout d’Amiens)
mais CAMUS
aussi de lieux légendaires (fée Mélusine, épopée de Roland). La diffusion s’effectue,
Merci
auprès
peuple
Voilà
ma du
lecture
chocpar les trouvères et troubadours qui pratiquent souvent la joute verbale
(déclamation
de ces
ethnotypesSUR
et lieux
communs)
qui plus
est symbolisé
texte
J’ai
essayé de relire
LE HUSSARD
LE TOIT
de Gionoetmais
de mal avecpar
les un
longues
descriptions
de Giono
exceptionnel
du XIIIème « la Grande Riote ». Sur la période d’étude, un patrimoine
Je
préfèreformé
me souvenir
du film
souvenir de productions spécifiques émerge. L'auteur ,
national
de pays,
de …bon
lieux éminents,
Mais
épidémies
sont
et ilcôté
faut yles
fairetextes
face savants au profit des sources
pourvoilà
ce les
faire,
a choisi
detoujours
laisserlà de
Je
souhaite à (stéréoptypes,
tous de continuerdictons,
ce confinement
avec courage
et patience,
malgréqui
le beau
temps
communes
comparaisons,
allusions
- allusions
révèlent
des
connaissances partagées, des évidences disparues des connivence des publics).
Marie-Paule Valentin